EXPOSITION "Il serait une fois..." à la station Saint-Germain - Festival de Design D'DAYS 2016 - RATP & ECV

Chef de projet - Direction artistique, encadrement pédagogique et coordination : Perrine Rousselet

Avec la complicité des équipes D’Days et RATP.

 

Exposition présentée en avant-première du festival D’DAYS, au coeur de la programmation et de la thématique « R/évolution »,  dans la station Saint-Germain-des-Prés sur la ligne 4 du métro, du 12 mai et jusqu’au 09 juin 2016. 

 

« Imaginer et matérialiser par la narration un futur probable » 

 

«CARTE BLANCHE À L’ECV » en partenariat avec le Festival D’DAYS et la RATP - Design fiction à Saint-Germain-des-Prés : une station vers le quotidien de demain. L’exposition invite les visiteurs à découvrir quatre explorations graphiques du quotidien de demain : Le lièvre et la tortue revisite la fable de La Fontaine pour illustrer les usages domestiques de demain ; P’WE capte les ondes positives pour les transformer en énergie ; L’épopée des goûts du futur interroge les modes de consommation et l’alimentation de demain ; Les dialogues de demain abordent les conversations du futur. Les étudiants ont ainsi exploré - via le design graphique - de nouveaux usages et leurs objets afin de susciter le débat et de faire se bousculer les lieux communs. 

 

Conception-réalisation : 

Le Lièvre et la Tortue / Fanny Branger, Romain Brunet et Thibaut Lacroix (ECV Bordeaux) 

P’We / Clara Diaz et Yves Diegues (ECV Paris),

L’épopée des Goûts du futur / Lucie Buekenhout et Simon Jamois (ECV Nantes), 

Les Dialogues de demain / Margaux Billet et Mélissa Piallat (ECV Paris).

 

 

© RATP - Denis Sutton

 

 

 

RATP
RATP
RATP
RATP
RATP
RATP
RATP

les projets

© Perrine Rousselet Tous les éléments présents sur le site sont protégés par le droit d'auteur et sont la propriété de Perrine Rousselet. Toute reproduction est interdite. Photographies : Emmanuel Gabily, Götz Göppert, Adria Goula Sarda, Benjamin Hénon, Stéphane Le Clerc, Éric Lion, Daniel Moulinet - Web design : Axel Loiselet